04 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Qui suis je ?

En te regardant dans le miroir,un jour ordinaire,tu grimaces. Tu te laisses languir sur le fauteuil usé par tes longues pauses de méditation. Une question problématique te crispe toujours l’esprit : Qui suis je?

Un renard vu mon intelligence? Un singe vu mon sarcasme ? Un chien vu ma fidélité? Un chat vu mon caractère orgueilleux?…Ou juste un être humain. Après avoir évoqué tous les animaux qui peuvent te passer par l’esprit,
tu arrives à la conclusion amère de ton existence représenté en un être humain. Tu es un simple être humain. Tu te tiens la tête ressentant cette douleur intense et cette envie de résoudre une équation dont les éléments sont tous des inconnus.

Le renard est tué pour son pelage, le singe est dompté pour ses grimaces joviales, le chien est dressé pour sa fidélité, le chat est apprivoisé pour son remède anti-stress…Et moi être humain, on fait de moi quoi?

Une grenouille est chassée pour que ses cuisses soient présentes dans la fameuse cuisine française, un escargot est cultivé pour préparer une bonne soupe pimentée à l’orientale, les sauterelles font l’objet d’une délicieuse friture, 
les lézards sont tués pour accomplir les ingrédients d’une recette méticuleuse de la magie noire.Et moi être humain, je sers à quoi? Vais-je passer ma vie sans avoir la réponse?

Tu es un être humain. Regarde le miroir. C’est ta race qui accomplit toutes ces actions. C’est toi le bras de fer. Les lentilles contiennent du fer. C’est toi le bras des lentilles. Mais moi, je ne fais rien de cela. Et pourtant je suis un être humain. Je ne tue pas, je ne chasse, je ne dompte pas. Mais tu manges. Donc tu es un simple consommateur. Tu ne fournis pas l’effort d’intervenir sur la chaîne. Tu n’es pas un artiste. Tu n’es pas un inventeur, tu n’es pas un innovateur, tu n’es pas un entrepreneur et tu n’es même pas un politicien . 

Tu es juste un simple être humain : un consommateur. Donc s’il m’arrive un malheur, il suffit de me remplacer par un autre consommateur. Mon nom se dissout dans cette solution fluide de l’arrière plan. Je ne sers à rien. Regarde le miroir. Tu es un figurant. Un film a besoin toujours de figurants. Ils sont présents mais personne n’y prête attention.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Leshakili |
Loldot |
Concourslecture2013 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clochette78
| Story Of Us
| Laplumealamain